Monica MacCarty - Les Chevaliers des Highlands #6 (La Recrue)

16 2021

Résumé :

1309. Robert de Bruce organise les Jeux des Highlands. Kenneth Sutherland, connu pour être aussi vaillant à la bataille que vigoureux dans le lit des dames, est venu s’y distinguer afin d’intégrer la garde d’élite du roi. Il y croise Mary, jeune femme effacée. Sous ses nippes grises, il devine l’or de ses cheveux et la splendeur d’un corps de nymphe. Après une nuit inoubliable, Mary s’enfuit. Furieux, Kenneth apprend alors que celle qu’il prenait pour une simple dame de compagnie est en réalité la comtesse d’Atholl. Quelques mois plus tard, il la retrouve en Angleterre où l’envoie le roi en mission spéciale...

 

Infos :

Auteur : Monica MacCarty

Editeur : J’ai Lu Editions

Date de sortie : 8 Juillet 2014

Prix : En Numérique : 5.99 euros.

 

 

Avis de Teatteri :

Je me suis lancé dans cette saga comme chaque mois avec beaucoup d’impatience et de hâte pour découvrir d’autres personnages, un couple différent et aussi retrouver ceux des tomes précédents. De plus, le fait que se soit une lecture commune ainsi que le genre de la saga renforce le plaisir. Et le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai passé un très bon moment de lecture.

Dans ce tome ci, nous retrouvons Kenneth Sutherland et Mary comtesse d’Atholl qui dès le début vont éprouver l’un pour l’autre une très forte alchimie. Malgré des faux semblants, cette dernière sera consommée. Les deux jouant chacun un rôle dans ce qui sera leurs pertes à tous les deux (et cela pour le plus grand plaisir des lecteurs).

La particularité de ce tome, c’est que ce dernier se passe majoritairement dans le camp anglais ce qui apporte une autre dimension à cette histoire, plus mesuré, plus calculé. Ainsi nous, lecteur on a l’impression de faire une immersion totale dans le camp ennemis.

Ensuite voir Kenneth luttait pour rentrer dans la garde spéciale des Highland et donc se battre et s’entrainer en conséquence (avec le nom de code qui va avec) avait un petit côté nostalgique pour revenir le temps de quelques instants au premier tome lors de la création de la garde secrète de Bruce, qui fait écho au début de notre lecture commune.

Enfin entre mariage de convenance, mensonge et trahison les lecteurs vont être témoins de l’amour que se porte les deux protagonistes avant qu’ils ne s’en rendent compte eux même.

Pour conclure : C’est toujours un réel plaisir de retourner en Ecosse avec cette saga historique.

 

Ma Note : 8/10

 

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×