Océane GHANEM - Queen of Anarchy 2

Queen of anarchy 2 1

Queen of Anarchy 2

Trahison

Océane GHANEM

 

 

Résumé :

Après les terribles révélations sur son identité, Jaime sait que l’étau se resserre autour d’elle. En effet, le diable a été formel : il arrive, avec sa légion de monstres qu’il compte bien lancer à ses trousses.

Elle n’a plus le choix : elle va devoir cesser ses mensonges et se dévoiler… Pourtant, rien n’est moins facile, et même si elle n’a jamais été aussi proche de Ciaran, elle continue de masquer sa nature profonde. Encore et encore. Avec une seule priorité, celle de sauver les siens d’une extinction qui semble de plus en plus inévitable.

Et accessoirement, survivre serait un plus, aussi. Parce que tout le monde semble décidé à la tuer avant qu’elle ne puisse accomplir sa destinée. Sans Azaël, l’ange déchu qui hante ses pensées, elle ne serait déjà plus de ce monde... mais là encore, elle sait qu’il y aura un prix à payer.

Perdue au milieu des ténèbres, entre la Duplicité, l’Avidité, la Mort et les autres déchus, parviendra-t-elle à retrouver la lumière ? Saura-t-elle renoncer aux mensonges pour embrasser la vérité ? Au-delà de l'illusion, l’Anarchie parviendra-t-elle à retrouver le chemin de la réalité ?

 

 

Infos :

384 pages

Editeur : Plumes du web

Collection : Romance fantastique

Prix : 5€99 (numérique) / 18,90€ (broché)

Sortie : 30 mai 2022

Auteure : Océane GHANEM

 

 

Avis :

 

J’avais adoré le tome 1 et il me tardait de découvrir le tome 2.

 

Ici on retrouve une Jaime qui sait qui elle est. Enfin, dans les grandes lignes, puisqu’elle se découvre au fur et à mesure des chapitres. Maintenant qu’elle sait qu’elle a le « mal » en elle, elle doit continuer de s’accrocher encore plus fort à son désir de protéger ceux qu’elle aime, de garder cette « foi » en ce grand-père (Dieu) qui ne souhaiterait que sa destruction en découvrant son existence. Mais comment garder espoir quand la guerre et les monstres ont franchi les murs censés les protéger ?

 

Ah elle est bien loin notre petite Jaime banale et vulnérable… Nous avons à présent sa totale antipode. Alors pas tout à fait. Emotionnellement, même si elle s’endurcie, même si elle avance, elle reste la jeune femme combative et têtue qu’elle a toujours été. Mais elle qui n’était qu’une humaine qui avait tout à apprendre se retrouve avec des capacités que même les anges n’ont pas. Elle parvient à tisser des liens avec des personnes qui ne devraient pas avoir d’âme à proprement parlé. Elle en devient extraordinaire au-delà de toute limite. J’ai apprécié que son éveil ne change pas sa personnalité et que son évolution psychologique se fasse de façon fluide et non brutale. Il n’y a pas de cassure.

 

Ce tome est une clé pour l’histoire puisque Jaime n’est pas là seule à grandir. Bien qu’on délaisse un peu Keane, on se focalise un peu plus sur Ciaran, que ce soit sur sa personne que sur sa romance avec notre héroïne. Et d’ailleurs, chapeau bas à l’auteure qui parvient à mettre cette touche de sentiment dans un monde chaotique, sans tomber justement dans le « niais » de fin du monde. Il y a un parfait équilibre entre la romance, le désespoir, l’espoir, le chaos et l’ordre. Je ne peux qu’être admirative face à cette maîtrise parfaite de son univers et de ce qu’il exprime.

 

Cependant, comme à mon habitude, j’ai eu beaucoup de mal avec la narration. Il y a des passages à la première personne du point de vu de Jaime, d’autres du point de vu de Ciaran et encore des passages à la troisième personne pour parler des rencontres entre les déchus. Pour moi, cela casse la fluidité de la lecture. J’ai toujours ce questionnement en début de chapitre pour comprendre avec qui on est et j’avoue avoir eu plus de difficulté à prendre plaisir à terminer ce tome à cause de cela.

 

Cependant l’histoire est toujours aussi parfaitement ficelée, réfléchie… Le premier tome était la découverte de cet univers. Ce second tome est la clé nous permettant de comprendre le tenants et les aboutissants de cette guerre. Je suppose que le prochain sera l’aboutissement, le magnifique final de cette chaotique romance entre le mal et le bien, avec nous, pauvres et misérables humains, en son centre. Peut être que l’anarchie sera finalement la clé de l’équilibre entre la lumière et les ténèbres.

 

Note : 08/10

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×